Partenaire du Cercle des Diagnostiqueurs.
DPE
  • DIAGNOSTIC IMMOBILIER : VOTRE DEVIS GRATUIT

  • DEVIS GRATUIT

Publié par Jérôme, le 28/01/2022 à 10:32

dpe-neuf-re2020-quels-changements.html

DPE neuf en RE2020 : quels changements dans le récapitulatif standardisé ?

La réglementation environnementale RE2020, applicable depuis le 1er janvier 2022 à la construction de logements neufs, individuels ou collectifs, fait apparaitre divers changements lorsqu’on la compare à la RT2012. Lors du contrôle technique sur site, le diagnostiqueur immobilier qui réalise le DPE neuf, dont la réforme survenue au 1er juillet 2021 est parfaitement adaptée à la nouvelle norme de construction, ne manquera pas de noter les différences entre le récapitulatif standardisé de l’étude environnementale (RSEE) relatif à la RE2020 et celui de la RT2012, soit le récapitulatif standardisé de l’étude thermique (RSET). Quelles sont-elles ?

En quoi le récapitulatif standardisé de l’étude environnementale (RSEE) diffère-t-il du RSET ?

La RE2020 améliore considérablement les objectifs de la RT2012 notamment en termes d’impact climatique et environnemental, ce qui n’est pas sans rappeler le nouveau DPE neuf par rapport à l’ancien qui comporte désormais une étiquette de performance à double seuil « énergie » et « climat » pour ne plus omettre l’impact climatique et carbone dans le calcul de l’efficacité énergétique. En effet, depuis le 1er janvier 2022, il ne s’agit plus seulement de construire des logements sobres en énergie : il faut aussi que les logements nouvellement construits n’impactent que dans une moindre mesure le climat et l’environnement. Ainsi, dans les exigences de résultat des calculs réglementaires apparaissant sur le RSEE, certains indicateurs existant déjà au sein de la RT2012 sont renforcés (Bbio), d’autres ont disparu (le Tic, remplacé par l’indicateur DH) et d’autres encore se sont greffés, dont beaucoup liés à l’impact carbone, tels que ICénergie et ICconstruction.

La RE2020 a même fait naitre des indicateurs purement indicatifs comme ICbâtiment, Stockc et Icded. En plus, grande nouveauté de la RE2020, l’analyse du cycle de vie de la construction (matériaux et équipements) intervient pour calculer les indicateurs liés à la réduction de l’impact environnemental, et ce, de la phase production à la phase démolition d’une construction.

D’autre part, la surface prise en compte pour l’étude thermique et environnementale évolue également sur le récapitulatif standardisé de l’étude environnementale puisqu’il ne s’agit plus de la surface thermique (comme en RT2012) mais de la surface habitable (SHAB). Pour le tertiaire, la surface prise en compte sera la SU, surface utile.

La RE2020 introduit aussi un autre contrôle de fin de chantier dont l’opérateur du DPE neuf devra prendre connaissance pour s’assurer de la conformité de la construction RE2020 au regard du RSEE : celui du système de ventilation (un dispositif qui figure aussi parmi les postes de consommation étudiés par le DPE neuf dans sa version du 1er juillet 2021).

Contrôle RE2020 de fin de travaux : qu’est-ce qui ne change pas ?

Lors du contrôle de conformité RE2020, l’opérateur du DPE neuf devra aussi se reporter au résultat du test d’infiltrométrie, toujours requis en fin de chantier et identique à celui des constructions RT2012 en termes d’exigence de performance d’étanchéité à l’air. Toutes ces vérifications permettront d’établir l’attestation de conformité RE2020 de fin de chantier, une attestation finale qu’il est toujours obligatoire de fournir lors de la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT).



Retour aux actualités
fo
Informations sur le Diagnostic de Performance Energétique

Com'diag.fr - Légimetrie - NJ Diagnostics - Diagonal - Otea Expert - Actualité diagnostic - MT Diagnostic - Litore Diag - Prodice

Portail d'informations relatives au DPE - Tous droits réservés @ 2010 Arobiz
Mentions légales - Conditions générales d'utilisation - Un service de la société Arobiz