Partenaire du Cercle des Diagnostiqueurs.
DPE
  • DIAGNOSTIC IMMOBILIER : VOTRE DEVIS GRATUIT

  • DEVIS GRATUIT

Publié par Jérôme, le 16/02/2021 à 15:32

Nouvelle formule pour l’étiquette dpe

Une nouvelle formule pour l’étiquette de performance énergétique du DPE en juillet 2021

En ce mois de février 2021, on sait désormais comment sera attribuée la classe de chaque logement en matière de performance énergétique. En effet, la littérature relative au DPE s’est étoffée en ce mois d’hiver, à la fois par trois projets d’arrêtés soumis à consultation et par la publication d’un dossier de presse conséquent sur le site du ministère de l’écologie. L’information concernant la définition des classes DPE à compter de juillet 2021 était très attendue et finalement aucun des scénarios qui avaient été proposés n’a obtenu gain de cause. En plus, elle s’accompagne aussi de la mise en avant d’une étiquette de performance énergétique comportant toujours l’échelle de classes A à G mais aussi des doubles seuils, soit les seuils relatifs à l’énergie primaire et ceux relatifs aux émissions de gaz à effet de serre. Pourquoi une étiquette énergie à « double-seuils » et comment sera attribuée la classe de performance énergétique d’un logement à compter de juillet 2021 ?



Nouveau DPE et étiquette énergie à « double-seuils » : l’ambition climatique du gouvernement


Même si ce changement n’est pas le seul et est accompagné de bien d’autres comme la généralisation de la méthode de calcul 3CL, la fiabilisation des données d’entrée ou encore l’établissement d’un rapport DPE plus clair et qui prend en compte davantage de critères, la nouvelle étiquette énergie du DPE dans sa version de juillet 2021, soit à « double-seuils », interpelle. En faisant ressortir et l’énergie primaire et les émissions de CO2 dans l’échelle des classes du nouveau DPE, les pouvoirs publics soulignent l’importance de repérer non seulement les logements les plus énergivores mais aussi ceux qui polluent trop, une faiblesse à détecter d’urgence pour lutter efficacement contre le changement climatique. Étant donné que les politiques de lutte contre les passoires énergétiques s’appuient sur la note DPE, il était essentiel que celle-ci intègre les deux seuils emblématiques de ce diagnostic.



Classe DPE 2021 d’un logement : une définition qui s’appuie sur une comparaison


La nouvelle étiquette DPE à double-seuils ne fait pas tout dans la définition de la classe DPE qui sera attribuée au logement. En effet, la note obtenue et qui figurera sur la première page du nouveau diagnostic de performance énergétique résultera de la comparaison entre le résultat des deux indicateurs concernés, soit entre le seuil atteint en matière d’énergie primaire et celui atteint en matière d’émissions de CO2. Le choix se portera sur l’indicateur le moins avantageux et c’est celui-ci qui commandera la classe de performance définitive. Pour certains, cette nouvelle définition entrainera une meilleure note, pour d’autres, une plus mauvaise, mais le gouvernement veut rassurer tout le monde. Ces changements de classe ne feront pas varier le total de près de 5 millions de passoires énergétiques et de toute façon, ils ne pourront excéder une classe, en plus ou en moins. Dans tous les cas, si le DPE s’avère négatif, ce sera l’occasion de se pencher sur les deux scénarios pertinents de recommandations de travaux fournis dans le DPE nouvelle génération aux fins d’améliorer la classe énergie du logement.



Retour aux actualités
Informations sur le Diagnostic de Performance Energétique

Portail d'informations relatives au DPE - Tous droits réservés © 2010 Arobiz
Mentions légales - Conditions générales d'utilisation - Un service de la société Arobiz