Partenaire du Cercle des Diagnostiqueurs.
DPE
  • DIAGNOSTIC IMMOBILIER : VOTRE DEVIS GRATUIT

  • DEVIS GRATUIT

Publié par Jérôme, le 14/01/2016 à 00:00

Eco-quartier à Clichy-Batignolles

A Clichy-Batignolles, l’éco-quartier parisien est en train de voir le jour

Le chantier aura duré 8 ans mais les résultats sont au rendez vous. En plein Paris, un nouveau éco-quartier est train d’émerger sur les 50 hectares de l’ancienne friche industrielle des Batignolles, à deux pas de la nouvelle cité judiciaire, et connaît déjà l’engouement du public.


Des bâtiments bioclimatiques

Ce sont plus de 1400 bâtiments qui ont été construits pour une capacité finale de 3400 logements pour 7000 personnes, auxquels s’ajoutent 140 000m2 de bureaux et 30 000 m2 de commerces et infrastructures diverses. Les bâtiments sont tous bioclimatiques et consomment très peu d’énergie. Pour cela différentes solutions ont été mises en oeuvre : une alimentation en eau chaude et en chauffage grâce à un procédé géothermique, la pose de panneaux photovoltaïques pour l’électricité. Le programme a par ailleurs misé sur des innovations environnementales parmi lesquelles des murs et des toits végétalisés, des poubelles pneumatiques, etc.


Une education à faire

Pour que l’action écologique se prolonge et que le geste éco-responsable devienne une réalité pour tous, un accompagnement des habitants du quartier est prévu avec une journée portes ouvertes sur le thème de l’énergie chaque année et une permanence du réseau AMAP pour sensibiliser sur les questions de consommation éco-responsable. Une évaluation annuelle de l’efficience énergétique du quartier est par ailleurs envisagée par les pouvoirs publics pour en calculer le coût de fonctionnement annuel.


Le prix du vert

Le grand atout de ce nouvel éco-quartier est sans aucun doute son parc de10 hectares, planté d’arbres et aménagé pour servir de lieu de détente ou pratiquer du sport. Véritable lien entre les bâtiments, il fédère tout le quartier autour de lui et atteste de sa volonté éco-responsable. L’irrigation des espaces verts est d’ailleurs en partie réalisée avec de l’eau de pluie. En contrepartie le prix des appartements de 12000 € au m2 est environ 10% plus cher que dans le reste de l’arrondissement, mais les logements en locatifs intermédiaires seront disponibles à 18,6€ maximum le m2 comme des logements sociaux qui selon leur typologie proposeront des prix au m2 de 6 à 13 euros environ, de façon à préserver la mixité sociale indispensable au bon équilibre du quartier.



Retour aux actualités
Informations sur le Diagnostic de Performance Energétique

Portail d'informations relatives au DPE - Tous droits réservés © 2010 Arobiz
Mentions légales - Conditions générales d'utilisation - Un service de la société Arobiz